Hormones de la faim

Vous êtes vous jamais demandé ce qui vous poussait à avoir faim ou au contraire à rester de nombreuses heures sans avoir envie de manger ?

L’hypothalamus cette glande en forme de virgule qui se situe à la base de votre cerveau est composée de différentes parties qui réagissent aux stimulations : induisant selon les stimulus, soit la faim, soit la satiété.

 

  • En réponse, quand il faut induire la faim, l’hypothalamus libère dans le sang ce que l’on nomme des  hormones orexigènes.
  • Cependant, quand vient la satiété, ce sont des hormones anorexigènes qui sont libérées.

La faim est causée par la ghréline et le cortisol, ce sont les deux principales hormones orexigènes, tandis que la leptine, la sérotonine, de même que l’insuline, sont les hormones de satiété.

Temps de lecture de l’article 5 minutes

Les hormones anorexigènes (coupe faim)

Source de satiété

La leptine, la sérotonine et l’insuline sont secrétées sous l’action de différents facteurs.

 

Leptine

Elle est produite de deux façons : par vos cellules graisseuses, les adipocytes, qui se situent bien en dessous du derme, on parle de leptine adipocytaire et par l’estomac, on parle de cellule gastrique. C’est l’hormone de satiété la plus importante dans la régulation de l’appétit et de la dépense énergétique.

La quantité de leptine adipocytaire est importante dans le sang lorsque vous mangez des aliments qui augmentent votre graisse corporelle (le sucre et le gras), et la leptine gastrique lorsque nous mâchons très lentement les aliments.

En présence de leptine, votre cerveau entraîne une réduction de l’appétit. Cette réaction devrait donc empêcher de grossir, mais votre hygiène de vie et hygiène alimentaire influe sur votre taux e leptine. Ainsi vous pouvez manger et manger avec une faible sécrétion de leptine

 

Comment augmenter le taux de leptine :

  • Veillez à éviter tout ce qui est fructose industriel (sirop de fructose)
  • Évitez les régimes draconiens qui dérèglent votre taux de leptine
  • Mangez un petit-déjeuner riche en protéine
  • Consommez des bonnes graisses comme les oméga-3 
  • Consommer beaucoupr de fruits, légumes et légumineuses

 

 

Sérotonine

C’est un neurotransmetteur hormonal (un messager chimique) très important qui va réguler votre humeur, votre bien-être.

En plus d’apporter une sensation de satiété, la sérotonine favorise la thermogénèse, c’est-à-dire la capacité de votre corps à transformer ses graisses en énergie utilisable.

 

Comment stimuler la sérotonine :

  • C’est une hormone dont on peut stimuler la sécrétion en pratiquant une activité sportive régulière
  • En évitant les sodas et boissons riche en caféine, type boisson énergétique.
  • Consommer réguliérement du chocolat noir
  • L’exposition au soleil
  • Diminuez votre stress
  • Faites-vous masser
  • Développer votre écoute, échanger, partager et vivre chaque moment stimule  la sérotonine hormone de satiété
  • Le rire

La leptine découle de la présence de graisses corporelles, les personnes qui en possèdent excessivement (si vous êtes en grand surpoids ou obèse) développent une résistance à la leptine.

Il faut pallier alors l’absence de leptine sécrétrice de sérotonine par le sport.

Il est possible de stimuler la sérotonine en prenant des compléments alimentaire de 5-hydroxytryptophane.

 

 

Insuline

L’insuline est l’hormone chargée de rééquilibrer le taux de sucre dans votre sang, elle est hypoglycémiante (diminue votre taux de sucre sanguin). Elle est secrétée par le pancréas.

Pour accomplir sa tâche, elle inhibe toutes les hormones orexigène comme le cortisol qui ont un effet de lipolyse (perte de graisse corporelles).  La forte sécrétion d’insuline est provoqué en mangeant des aliments riches en sucre.

Les taux d’insuline sont proportionnels à la quantité de tissu gras que vous avez et sa sécrétion permet de réduire vos prises alimentaires : c’est une hormone de satiété.

Toutefois, si votre objectif est de perdre du poids, il faut au contraire ne pas la stimuler car, elle entraîne le stockage des réserves énergétiques et donc potentiellement l’augmentation de vos graisses.

Par conséquent, il faut veillez à ne pas trop en sécréter.

 

Comment maintenir un taux correct d’insuline :

  • Ayez des repas complet qui regroupe des protéines, lipides et glucides
  • Mangez des aliments complets, plutôt que les aliments raffinés, dénuées de nutriment et qui élèvent votre glycémie
  • Surveillez les aliments à Indice glycémique élevé
  • Consommez à volonté tous les aliments à IG bas

 

 

 

Les hormones orexigène (source de faim)

Voici les raisons pour lesquelles vous avez si souvent faim.

 

Ghéline

C’est une hormone qui agit comme un inhibiteur d’hormone de satiété : elle provoque la prise de poids.

Elle a été découverte en 1999, celle-ci se trouve dans votre estomac et sa fonction est d’envoyer un message à votre cerveau, lui disant que vous avez faim. Elle est stimulé avant un repas et se calme lorsque vous commencez à manger.

Avec l’âge l’activité de la ghréline est diminué. Ce qui signifie en d’autres termes que vous avez une perte d’appétit avec l’âge.

 

Comment contrôler votre taux de ghréline :

  • Mangez des fibres au quotidien
  • Buvez de l’eau régulièrement dans la journée
  • Consommez des protéines, elles provoquent une satiété
  •  Buvez du thé vert. Il permet de vous stimuler sur le temps
  • Sécrétion est importante dans le sang si vous pratiquez des régimes restrictifs.
  • De même le manque de sommeil va augmenter votre concentration de ghréline (en diminuant celui de la leptine). D’ailleurs, il est prouvé que moins on dort, plus on mange.

 

 

Cortisol

Cette hormone est appelé à raison, « l’hormone du stress ».

Elle est secrétée par vos glandes corticosurrénales dans toutes situations de tension, de stress(avec l’adrénaline) qu’il s’agisse d’une inflammation, d’une hypoglycémie, d’une anxiété… qui impliquent une augmentation de la demande d’énergie.

Pour répondre à cette demande d’énergie, votre hypothalamus commande la sécrétion de la cortisone afin qu’elle stoppe l’action des hormones de la satiété pour provoquer l’envie de manger des aliments afin d’apporter des Calories…(Les traitements à base de corticoïde augmentent l’activité de cette hormone). Généralement ces aliments sont des snacks sucrés ou salés.

La stimulation du cortisol à une action bénéfique et elle est nécessaire. En effet, lors de situation de stress, le cortisol va se lier à des récepteurs qui auront pour fonctions d’amener et de stimuler toute l’énergie de votre corps vers les zones nécessaires : vos muscles, votre cœur afin d’accroître votre attention ou votre force.

Le problème survient lorsque le cortisol est trop stimulé à cause d’un environnement stressant par exemple. ceci provoque des changement métaboliques,  neurologiques, immunitaires…Car, d’une part vous allez éventuellement manger plus comme nous l’avons vu, mais pas seulement !

Le cortisol va envoyer un message à vos cellules graisseuses en leurs disant de conserver les graisses et d’en libérer le moins possible.
De plus, il va dérégler le fonctionnement de l’hormone insuline qui est censé diminuer vos prises alimentaires lorsque vous manger un repas riche en sucre.

Ce n’est pas fini ! Le cortisol peut également déréglé la sérotonine qui s’occupe de gérer votre bien-être, provoquant ainsi l’anxiété, dépression et accentuant l’envie de grignotages, de snacks ou d’alcool.

L’effet boule de neige de l’hormone cortisol et du stress ne s’arrête pas là ! Elle va interférer avec votre sécrétion d’hormone de croissance provoquant à moyen terme une perte de muscle. Donc une diminution de votre dépense Calorique (si important pour perdre du poids) et en plus de cela va affecté votre thyroïde qui va également faire descendre votre métabolisme.

En somme, le cortisol empêche les graisses de se libérer, peut avoir un impact sur la diminution de votre dépense Calorique quotidienne et amène au stockage de graisse abdominale !

 

Comment éviter de trop stresser :

  • Si vous êtes très stressé, je vous recommande de faire une activité de détente au quotidien : méditation, yoga, musique…
  • Faites une activité physique à tout prix
  • Dormez suffisamment